Retour au numéro
Vue 30 fois
15 octobre 2021

Innovation

 

 


La crise que le monde traverse aura généré un court moment de sidération et la nécessaire obligation de réagir dans l’urgence pour surmonter son impact économique et sociétal immédiat, renforcé par les dimensions sociologiques et environnementales à moyen-long terme. Les contraintes sanitaires sont venues alourdir les process de production et de livraison, les relations commerciales se sont distendues du fait de la distanciation et de l’aléa de production. La gestion des relations humaines a pris une autre configuration avec des nouvelles méthodes de travail et de nouveaux outils informatiques (BYOD). Les Etats se sont mobilisés pour sauver leurs économies par un soutien sans précédent via des instruments financiers jamais imaginés jusqu’ici.

Si le COVID nous est arrivé de la Chine, cette dernière nous aura aussi inspirés pendant et pour la sortie de crise, le mot « Crise » étant en effet représenté par un idéogramme signifiant à la fois « Danger » et « Opportunité ». 

Les témoignages collectés dans ce chapitre « Innovation » relatent comment les TBS Alumni dirigeants de start-up et responsables au sein de grands groupes ont exploité cette crise pour la transformer en opportunité. 

Olivier NOVASQUE nous explique comment la crise a boosté son activité par l’accélération de la transformation digitale des processus de gestion et le télétravail. Une mutation qu’il a fallu accompagner au niveau des relations humaines comme nous le raconte Neil PATACCHINI, afin d’éviter l’isolement, l’hyperconnexion et la démotivation des salariés vis-à-vis du projet d’entreprise. 

À l’opposé, les jeunes créateurs de start-up ont dû redoubler de créativité et de mobilisation pour conserver leurs clients et fournisseurs, à l’instar de Rodolphe MONDIN et Julien HOUSSIAUX, tandis que Jérémie BLACHE a vu des opportunités d’adaptation pour son modèle d’organisation et mise sur une prise de conscience écologique et environnementale forte pour l’avenir.

Ainsi, pas de transformation sans conduite du changement... Les pratiques managériales évoluent aussi vers une meilleure communication entre les strates hiérarchiques en vue de maintenir l’implication des salariés et de les responsabiliser dans la mise en œuvre de la nouvelle stratégie imposée par la situation. Un leit-motiv : maintenir une activité économique et sociale et se donner les moyens d’innover… Garder le cap, s’adapter à l’environnement, rester ouvert aux opportunités…

 

Articles du numéro

Commentaires

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.