Actualité

Vue 747 fois
26 février 2019

Ariane Caneparo (TBS 1997), lance son projet : Le fil D'Ariane

 Découvrez aujourd'hui l'interview de Ariane Caneparo, une diplômée de l'école qui a crée son entreprise; Le fil D'Ariane.

 

  • Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots :

Je suis originaire de Toulon dans le Var où j'ai grandi jusqu'en double cursus fac/prépa. J'ai ensuite intégré TBS et poursuivi ma carrière entre Paris, la région PACA et Nantes où je réside depuis 15 ans. J'ai construit mon parcours professionnel dans le secteur de la relation client et construit ma famille autour de trois enfants. Je suis une grande passionnée de rencontres, d'humain, de différences, de partages, d'émotions alors je remplis mes temps libres de voyages aux 4 coins du monde et d'activités autour du théâtre et du clown. Je parraine également un enfant en Bolivie avec l'association Plan International.

 

  • Pourrais-tu nous parler de ton parcours à TBS ?

J'ai intégré TBS en 1994 et j'en garde un excellent souvenir. Ces 3 années m'ont permis de découvrir la vie et le monde de l'entreprise avec une appétence pour les ressources humaines, le marketing et la stratégie. Je garde en mémoire mon premier stage chez FRAM et celui à l'étranger au PEE du Sri Lanka. TBS a aussi répondu à mes envies atypiques du moment car j'ai pu passer 4 mois à rédiger un mémoire de recherche sur le cinéma pendant que mes camarades préparaient leur future carrière en stage long. Enfin TBS c'est pour moi les copains, le Tamaris, les parties de tarot et de coinche interminables à la cafèt sans oublier ma participation à l'asso "La Cave" et ses légendaires soirées du jeudi en dessous de l'école mais ça c'était avant… Un petit air de revival quand même à la Re-generation party de novembre dernier.

 

  • Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans ce projet ?

En 2016, j'étais alors Directrice de Production et j'encadrai jusqu'à 150 collaborateurs aux profils variés dont des managers, des cadres, des personnels administratifs, techniques etc.. Je réfléchissais à un nouveau projet professionnel et j'ai entamé un bilan de compétences. Travailler à préciser mes besoins, mes attentes, mes moteurs a permis à la médiation d'émerger. C'est plus une continuité qu'une reconversion car je me suis nourrie à travers la relation client et le management pour aller vers la promotion de la qualité relationnelle en entreprise. Aujourd'hui j'apporte des solutions que j'aurais aimé avoir face à certaines situations, et ça c'est vraiment gratifiant.

 

  • Peux-tu nous présenter ton projet ?

J'ai créé mon entreprise Le Fil d'Ariane en tant que médiateure professionnelle. J'aide les personnes qui sont en conflit ou n'arrivent plus à communiquer à retrouver un espace de dialogue. Que ce soit en entreprise ou dans le domaine privé, j'ai une approche neutre, indépendante, impartiale et distanciée. L'objectif de la médiation est d'amener les personnes impliquées vers leur propre solution dans un climat serein et apaisé.

 

En entreprise, j'accompagne aussi les managers sur un volet plus préventif pour détecter les situations dégradées, développer l'entente avec des relations de travail de qualité dans la durée notamment à travers des ateliers de coopération.

 

Et pour plus de détails c'est par ici : https://lefildariane.fr/ ou par là : www.linkedin.com/in/arianecaneparo

 

Je suis également déléguée régionale de la CPMN qui regroupe un réseau de 300 médiateurs. Nous partageons la même éthique et le même code de déontologie (www.cpmn.fr)

 

  • Quand et comment est né ce projet ?

L'idée de faire de la médiation est née avant celle de la création d'entreprise. C'est après avoir suivi une formation d'un an pour devenir médiateur certifié que j'ai définitivement fait le choix de me mettre à mon compte et d'en faire mon métier à 100%. J'ai eu une telle prise de conscience sur ce qui favorise ou peut détruire les relations humaines qu’il m'est apparu urgent d'apporter ma contribution en ce sens au plus grand nombre. La confiance et la confidentialité sont incontournables pour que le processus de médiation soit efficace, mon indépendance professionnelle m'assure également de ne jamais y déroger et de libérer la parole lors des entretiens.

 

  • Quelle est la valeur ajoutée de ton projet ?

En entreprise, où j'interviens principalement, la médiation est encore peu répandue et mal connue. Toutefois, elle connait depuis quelques années une belle croissance, preuve qu'elle répond à un vrai besoin. Lorsque je réalise une médiation, les personnes s'engagent dans un processus court et très efficace. Le différend est généralement résolu en moins d'une semaine, y compris pour des relations très dégradées. Les engagements sont tenus puisque la solution trouvée est celle des collaborateurs impliqués. Avoir recours à la médiation permet de réduire les coûts RH (arrêts maladie, procès, prud'hommes) mais également d'œuvrer pour la qualité de vie au travail et la marque employeur.

 

Mon atout est certainement d'avoir toujours évolué en entreprise. Les difficultés évoquées par les managers ou les responsables de service je les ai rencontrées également. Cela me permet d'être au plus près des besoins exprimés et d'apporter des outils et une posture utiles pour les publics que j'accompagne en ateliers préventifs.

 

Plus spécifiquement dans les centres d'appels, ce que je propose grâce à ma double expertise (pilotage de centre relation clients et médiation) n'existe pas actuellement et innove, par exemple : apporter les outils de la médiation au service des conseillers clients lors d'appels difficiles ou de réclamation.

 

  • Quelle est l’actualité de ce projet ?

J'interviens régulièrement en conférence ou en atelier sur le thème du conflit ou des nouvelles pratiques managériales (Réseau Entreprendre, CCI, JCE, intra-entreprise) et prochainement les 23 et 24 mai à La Fabrique du changement de Nantes (https://www.lafabriqueduchangement.events/la-fabrique-du-changement-nantes/page-programme-2019-nantes/).

 

Je viens également d'être référencée par la Commission d'évaluation et de contrôle de la médiation de la consommation pour résoudre les cas de litiges à la consommation, c'est-à-dire impliquant une marque et des consommateurs ou clients finaux. Attention, cette directive européenne de janvier 2016 oblige toutes les entreprises ayant des clients BTOC à proposer un médiateur à la consommation sous peine d'une amende de 15 000€, alors si vous n'êtes pas en règle, contactez-moi !

 

  • Et son avenir ?

Le Fil d'Ariane existe depuis un an, l'ambition est d'œuvrer pour des relations augmentées dans un univers où la digitalisation s'accélère. Le monde de l'entreprise subit des mutations permanentes avec des changements de périmètres, de métier, de process incessants. L'organisationnel est souvent bien anticipé c'est moins vrai pour les impacts sur la qualité relationnelle. Mon avenir c'est accompagner le changement et développer les soft skills. Les compétences de demain sont nos qualités humaines et avoir de bonnes qualités relationnelles ça s'apprend.

 

Contact : a.caneparo@lefildariane.fr - 0622517889

Site web :  https://lefildariane.fr/

Linkedin : www.linkedin.com/in/arianecaneparo


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.