Actualités

Partager sur :
05 avril 2021
Carrières

Pascal BAL (TBS 2016) - Si à 30 ans tu n'as pas fait ton burn out, tu as raté ta vie !

Vue 202 fois

Cette réflexion m’est venue à la suite de l’interview TV d’un trentenaire entrepreneur qui, sur un ton amusé, annonçait s’être lancé dans l’entrepreneuriat après un burn out à 23 ans. Comme cela m’a fait l’effet d’un trophée que l’on exhibe, j’ai souhaité remettre un peu de sens dans cette intervention.
En premier lieu, un burn out ressemble plus à une période de vie en enfer qu’à une étape gastronomique pendant un week-end prolongé. On mange dans les deux cas mais le menu du premier est plutôt indigeste.
En effet, à mon sens et pour ce qui concerne les observations de mon propre environnement depuis maintenant 5 ans, personne ne ressort indemne d’un burn out même après avoir « rebondi» quand cela arrive.
Et pour autant est ce que chacun d’entre nous doit passer à un moment de sa vie par la case burn out ? Bien sûr que non ... ou plutôt disons bien entendu que ça n’est pas souhaitable.
Toujours au moyen des observations de mon écosystème, je constate que les 25/35 ans ont une approche que je qualifierais « saine » de la vie :
Profiter des instants offerts, donner du sens tant dans la vie professionnelle que personnelle, écarter (autant que faire se peut) les situations de pression continue à l’origine du bore ou du burn out.
En effet, ils n’hésitent plus à démissionner de postes trop prégnant, à dénoncer un management inadapté, à fuir un système capitalistique vidé de sons sens social puisqu’exclusivement tourné vers l’argent pour l’argent. 

Alors une fois que l’on se félicite de ces constats (il faut se féliciter, ça participe de l’estime de soi !) que dire de l’injonction : «Si à 30 ans tu n’as pas fait ton burn out, tu as raté ta vie ! » ?

  • Le premier point consiste à inviter chacun à prendre le temps et, à vivre son temps au présent le plus possible : le passé est dépassé, le futur est une projection mentale potentiellement réaliste et réalisable, ou pas, alors que le présent est le seul moment, le seul temps avec lequel nous pouvons agir, interagir en étant soi même.
  • Le second point part de l’idée qu’un bon mot en société (l’injonction) doit nourrir en profondeur la réflexion bienveillante sur mon propre chemin. La bienveillance utilisée ici concerne l’idée d’acceptation de qui nous sommes, tel que nous sommes et pas comme nous aimerions être, devenir ou par rapport aux regards de la société. Ca participe fondamentalement à garder les pieds bien ancrés et dépasser l’illusion de se croire superman ou superwoman.
  • Le troisième point vient d’une sagesse orientale qui précise que l’objectif du bonheur s’effectue sur le chemin de la vie et non comme une finalité. 

Ainsi le burn out n’est pas une nécessité, un trophée, bref un passage obligé.

Qu'en pensez vous ? Et à autant d’êtres humains correspondent tout autant de chemins. Il reste que certains d’entre nous ont connus ou connaissent le burn out, et qu’il importe de les accompagner ... pourquoi pas avec un coaching.

Article écrit par Pascal BAL, Coach Professionnel membre de notre espace Entraide.
En savoir plus sur Pascal ? 
Voir sa présentation

 

Vous devez être connecté.e et cotisant.e* pour contacter PASCAL


 

* Les diplômé.es de TBS des promos 2017 et antérieures sont appelé.es à cotiser à vie pour bénéficier de l'ensemble de nos services. En savoir plus 
Les autres membres sont invités à démontrer leur esprit de solidarité en devenant Membre Donateur.trice de la Fondation TBS. En savoir plus

N.B. Certaines des prestations de nos coachs sont éligibles au CPF. (Le demandeur d'emploi peut mobiliser son compte personnel de formation (CPF) sans avoir à demander l'accord de Pôle Emploi. Sa formation sera prise en charge par le FPSPP. Il pourra bénéficier du futur conseil en évolution professionnelle et choisira sa formation dans la liste des formations éligibles librement. Le CPF s'adresse à toute personne en activité de plus de 16 ans. Ce compte individuel a cours tout au long de la vie professionnelle. Il n’est pas attaché au contrat de travail. Il est ouvert aux personnes à la recherche d'un emploi (demandeurs d'emploi inscrits ou non à Pôle emploi) ou Contrat de sécurisation professionnelle) Consulter et utiliser vos droits pour la formation

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.