Actualités

Vue 456 fois
23 mars 2020
Portraits

Thomas VANDEKERCKHOVE (TBS 2019) - Joueur professionnel sur Hearthstone

Après avoir obtenu son diplôme en marketing digital et E-commerce à TBS, Thomas est devenu joueur professionnel sur le jeu en ligne Hearthstone. Il nous en dit plus sur son parcours hors du commun et sa vision du réseau alumni. 

 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Pourquoi avez-vous choisi Toulouse, et TBS, pour suivre vos études?

Je n’ai pas d’attache particulière à une ville, mon choix s’est formé au cours de mon tour de France des oraux. TBS s’est révélée être une évidence par la bienveillance et l’ouverture dont avaient fait preuve les admisseurs mais aussi la sincérité du discours d’Isabelle Assassi, directrice du programme Grande Ecole à cette époque.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours étudiant à TBS ? 

Après la licence 3 générale, j’ai fait le Master 1 Big Data Marketing puis le Master 2 en E-Business, E-marketing, E-commerce. Je voulais assez rapidement me différencier en prenant le parcours le plus digital possible avec des formations complémentaires. Cela me semblait le plus judicieux compte tenu de l’évolution du marché du travail dans le domaine du marketing.
Au niveau associatif, j’ai fait en sorte de m’investir pleinement au cours de mon cursus à l’école ! J’ai rejoint Cheer Up en L3 en tant que chargé de partenariat puis je suis passé Vice-Président de l’association en M1. J’ai aussi été soutien actif d’une liste BDS et admisseur en fin de L3.

Avez-vous des anecdotes de promo à partager ? (Associations étudiantes, projets, professeurs…)

Que de choses à dire ! Je vais me limiter à 3 anecdotes qui ont particulièrement marqué :
- L’engagement auprès des jeunes malades avec Cheer Up dans les hôpitaux et en particulier à travers le projet Into The Ride. Je ne travaillais pas directement sur le projet mais voir le bonheur que nous avons pu procurer aux enfants et leurs parents à travers nos actions était extraordinaire. Le plus beau projet de l’école à mes yeux en étant pas du tout objectif !
- La session des admissibles à laquelle j’ai participé en tant qu’admisseur parce qu’on avait une équipe au top et qu’on s’est éclaté à faire découvrir TBS à tout ceux qui passaient les oraux. Petite dédicace à la Voile Blanche et au meilleur pôle : les chauffeurs !
- Le professeur qui m’a le plus inspiré reste Kevin Carillo, responsable du programme Big Data à TBS. Son approche pédagogique nous pousse à donner le meilleur de soi-même à travers des projets innovants et instructifs.

 

Qui êtes-vous aujourd’hui ?

Dans quelle optique êtes-vous entré(e)s dans la vie active après le diplôme ? Quelles étaient vos motivations ?

Je suis sorti confiant grâce à mon cursus à TBS et aux expériences professionnelles avec lesquelles j’ai beaucoup appris. J’ai pu construire un bon bagage de connaissances/compétences à faire valoir pour postuler à un premier emploi. Les circonstances ont fait que j’ai mis cela en stand-by provisoirement compte tenu de ma situation actuelle mais cela me servira à coup sûr dans mes prochains projets.
Ce qui me motive c’est avant tout de m’investir dans des projets où je peux continuer à apprendre, m’épanouir et où je suis challengé régulièrement.

Quelle est votre situation actuelle ?

Je suis joueur professionnel sur le jeu en ligne Hearthstone où j’ai fini 4ème meilleur européen sur le circuit mondial en 2019. Sur 2020, je pars sur de bonnes bases avec un top8 sur 300 lors du premier tournoi mondial de l’année.

Pourquoi avoir choisi ce métier, ce projet ?

C’est venu petit à petit. J’ai commencé par des compétitions étudiantes avec succès, puis j’ai rejoint une équipe avec laquelle je suis devenu vice-champion de France avec une défaite contre la meilleure structure française, Team Vitality, en finale. Ensuite j’ai enchaîné de bonnes performances en France et le tournant a été ma 3ème place au dernier tournoi mondial de 2019 qui a confirmé mon envie de continuer à temps plein.

A partir de quel moment avez-vous su que cette voie était faite pour vous ?

Depuis début 2019 quand j’ai commencé à m’investir sérieusement dans le compétitif. Je sentais qu’il y avait quelque chose à faire en voyant les meilleurs joueurs du monde jouer. Le temps de jeu que j’y consacrais était récompensé par des résultats, j’ai voulu me challenger au maximum pour voir jusqu’où je pouvais aller et ça paie.

Que vous ont apporté vos études dans cette réalisation personnelle et/ou professionnelle ? 

Forcément, à travers ce projet je n’utilise pas directement les hard skills que j’ai accumulé avec mes études. Même si dans le cadre de ma préparation pour les tournois j’ai une approche rigoureuse et statistique comme lors des projets en Big Data marketing car j’utilise beaucoup un site de données où mon expérience me permet d’en faire un usage optimal. Ça me permet d’établir des stratégies efficaces pour les tournois. Ma formation en marketing m’aide aussi à bien gérer mon image sur Twitter, réseau social de référence dans le monde de l’e-sport.

Où vous voyez-vous dans dix ans ?

Difficile à dire, cela va dépendre de ma longévité en tant que joueur professionnel. Imaginons que je ne m’arrête d’ici la fin de l’année, je reviendrais sur mon domaine de prédilection à savoir le marketing digital pour devenir un expert du Growth Hacking d’ici 10 ans et faire du consulting.
Dans le cas où je continue d’évoluer en tant que joueur et que ma carrière dure plusieurs années, j’aimerais bien m’investir d’ici 10 ans en tant que manager général pour une grande équipe e-sport en France ou à l’international et participer à la démocratisation de l’e-sport à travers des conférences ou les colloques organisés par le gouvernement sur le sujet.

 

Comment vous positionnez-vous dans le réseau des alumni ?

Comment le réseau alumni a-t-il été un appui pour vous ?

Jusqu’à présent, il m’a été utile dans le cadre de mes recherches de stage. Des alumni ont agi en tant que facilitateurs pour décrocher des entretiens dans des entreprises qui me plaisaient particulièrement. Le retour d’expérience de leur part a toujours été très enrichissant.

Comment recommanderiez-vous son utilisation ?

Je pense qu’il ne faut pas attendre d’être dans le besoin pour contacter des alumni. Dès qu’un étudiant a une idée d’un secteur/une entreprise/un métier qui lui plairait, il ne devrait pas hésiter à contacter des alumni qui ont un profil similaire au sien et dont le parcours l’inspire. Il vous donnera des retours sur son expérience, les écueils à éviter et il vous conseillera pour votre parcours à l’échelle 2-3 ans. C’est un outil utile pour y voir plus clair dans le choix de son cursus à l’école et ensuite rentrer sereinement sur le marché du travail.

Quels conseils donneriez-vous aux alumni de TBS, étudiants ou diplômés ?

Je leur conseillerais d’être pro-actif dans le partage de leur expérience professionnelle. De nombreuses personnes en tireront quelque chose pour leur propre projet ou même pour de potentielles collaborations. Même à titre personnel c’est gratifiant de pouvoir aider d’autres alumni ou des étudiants de l’école, au-delà des opportunités qui peuvent en découler.

Enfin, acceptez-vous que les alumni vous contactent directement, s'ils sont intéressés par votre parcours ?

Bien sûr, si mon parcours atypique intéresse d’autres personnes je serai ravi d’en partager l’expérience ! J’essaie de sensibiliser un maximum de personnes autour de moi au fonctionnement du monde du jeu vidéo et de l’e-sport afin de casser les préjugés tenaces sur ce milieu à travers mon vécu. Je reste disponible pour des questions/suggestions/débats en rapport avec ce sujet !


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.