Actualité

Vue 733 fois
08 juillet 2019

Nos Parcours Incroyables : Pierre HURSTEL (TBS 1980)

Qui étiez-vous à l’école ?

Pourquoi avez-vous choisi Toulouse ?

Car j’étais toulousain et surtout parce que ma copine était étudiante à Toulouse

Pouvez-vous nous parler de votre parcours à TBS ? (Études)

Assez classique. J’aimais le droit et la finance et j’etais pas excellent en marketing et strategie, alors j’ai pris l’option Diplome d’expert comptable

Avez-vous des anecdotes de promo à partager?

 Mai 68 l’école n’avait pas fait grève...mais en 1978 bingo on a fait grève pour avoir des cours meilleurs et un contrôle moins vieux jeu de nos activités.

 

Qui êtes-vous aujourd’hui ?

Quelle est votre situation actuelle ?

Ma carrière professionnelle est clairement en deux temps : dans la grande maison EY, et ensuite dans la petite fabrique Matière à Réflexion 

En 1980 j’entre en Audit et en 1991 je suis associé EY. Là tout va s’enchainer, responsable Audit du bureau de Toulouse, puis Paris en 1996 avec la direction du marché banques régionales en France et le début des rôles RH. RH audit Paris, puis France tous métiers, puis Europe du Sud, Global managing Partner et enfin Global Chief Diversity Officer…

A ce moment-là il se produit une prise de conscience :  que je suis trop loin du terrain. 

Certes je jongle avec les pays, les projets, les 160 000 talents mais j’ai le sentiment qu’une partie de moi est engagée et pleinement épanouie, mais l’autre est en panne.

Panne de découvertes dans les domaines qui explosent, la psychologie positive, la refonte des modes managériaux, la responsabilité sociale et environnementale, la gouvernance des organisations.  

Alors je décide de tout quitter à 54 ans , et de repartir à zéro. La PME. Zéro client. Mais je me sens libéré. 160 000 idées et une page blanche. 

Seule certitude : si ça marche je consacrerai 2 jours par semaine à du bénévolat car j’ai le sentiment que en un peu de temps pour chacun, je peux aider durablement ceux qui n’ont pas eu ma chance. Et je me rapproche alors en particulier de notre Association.

Voilà. 7 ans que ça marche.  Matière à Réflexion aide les décideurs à entendre et à soutenir les talents de leurs entreprises afin que ces derniers sachent devenir. 

Pourquoi avoir choisi ce métier?

C’est la faute de mon prof de finances en deuxième année qui m’a proposé d’intégrer son cabinet. Après tout s’est enchaîné, j’ai pas contrôlé et je me suis retrouvé, 25 ans après Global Managing Partner People de EY.....mais j’ai pas tout maîtris

Qu’est-ce vos études vous ont apporté dans cette réalisation personnelle et /ou professionnelle ?

Elles sont l’alpha et l’omega de tout ce qui m’est arrivé : une main tendue, puis les missions, les challenges, ceux qui te font rêver et qu’ensuite tu côtoies et ceux qui sont tellement arrogants et toxiques que tu les affrontes.

 

Quels conseils aux alumni de TBS, étudiants ou diplômés

Rêvez, osez et livrez !

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.