Actualités

Partager sur :
22 juillet 2019
Diplômés

Maryvonne LE BRIGNONEN (TBS 1997) est nommée directeur de TRACFIN

Vue 1772 fois

Maryvonne Le Brignonen est nommée à la tête de Tracfin, la cellule anti-fraude de Bercy

La Bretonne Maryvonne Le Brignonen a été nommée ce mercredi 10 juillet à la tête de Tracfin, le service de renseignement de Bercy qui scrute le blanchiment d’argent, les fraudes fiscales et sociales ainsi que les détournements de fonds ou le financement du terrorisme.

Le gouvernement a nommé ce mercredi 10 juillet, Maryvonne Le Brignonen, une inspectrice générale des finances, à la tête de l’agence de renseignement financier Tracfin. Son arrivée sera effective à la fin de l’été.

La quadragénaire est originaire de Lannion dans les Côtes-d’Armor.

Venue du privé, Maryvonne Le Brignonen a travaillé pendant neuf ans en audit et commissariat aux comptes dans les secteurs de la banque, de l’assurance et de l’immobilier avant d’intégrer, en 2007, l’École nationale d’administration (ENA).

Inspectrice des finances, elle a rejoint en 2014 la Direction générale des finances publiques (DGFiP) comme cheffe du bureau de la fiscalité des particuliers, avant de se voir confier en 2015 la délicate réforme du prélèvement à la source.

Créé en 1990, Tracfin est le plus petit des six services de renseignement français, avec 166 agents. Il participe à la lutte contre les circuits financiers clandestins, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Ces dernières années, l’activité de l’agence a fortement augmenté, notamment en matière de lutte contre le financement du terrorisme : l’an dernier, Tracfin a mené 14 554 enquêtes, qui ont débouché sur l’envoi de 3 282 notes à l’autorité judiciaire ou aux autres services de renseignement.

Source: 

https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/nominations/maryvonne-le-brignonen-est-nommee-la-tete-de-tracfin-la-cellule-anti-fraude-de-bercy-6440955



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.