Actualités

Partager sur :
06 juillet 2021
Association

François CASSAYRE (TBS 2019) - Le réseau, votre meilleur allié!

Vue 438 fois

Il y a quelques mois j’ai décidé d’un grand changement dans ma vie professionnelle

Une réorientation qui m’a amené à l’univers du conseil. Un univers que je ne connaissais absolument pas si ce n’est par quelques amis dont c’était l’activité. La recherche d’un nouvel emploi peut-être parfois complexe, stressante et longue.

Pour être certain de trouver chaussure à mon pied, on pourrait dire, j’ai décidé de m’appuyer sur mon réseau.

Le réseau de mes proches tout d’abord, qui ont tous répondu à l’appel que ce soit par des conseils ou des cooptations. Le réseau personnel et professionnel n’est jamais quelque chose à négliger que l’on soit étudiant, dans la vie active, en emploi ou en recherche d’emploi ou simplement un peu perdu comme expatrié.

Le deuxième réseau sur lequel on peut s’appuyer, pour ceux qui auront eu la chance de faire une grande école, c’est sur le réseau des anciens. J’ai eu la chance de faire non pas une, mais deux grandes écoles avec un réseau d’anciens fort et solidaire.

J’ai rejoint TBS Alumni même avant la sortie de l’école (oui oui, c’est possible) et j’ai continué l’aventure comme bénévole actif au sein du chapter Parisien quand je suis entrée dans la vie active. J’ai trouvé une équipe motivée à dynamiser le réseau des anciens, ultra sympathique et bienveillante. Ce qui explique probablement pourquoi nous avons une conversation regroupant des bénévoles actifs de partout dans le monde qui s’appelle « bienveillante attitude ». Je me suis donc rapproché des réseaux des anciens de mes écoles pour ma recherche d’emplois.

J’ai cherché dans les annuaires des anciens, des personnes travaillant dans les entreprises qui m’intéressaient. Je les ai contactés et je dois avouer avoir eu la chance d’avoir toujours eu une réponse à mes interrogations sur leurs entreprises, leurs métiers et ce qu’ils faisaient au jour le jour. Tous ont proposé de me coopter, de transmettre ma candidature directement plutôt que de passer par les portails candidatures des entreprises, je dois avouer que cela facilite grandement la suite du process de recrutement.

Je voudrais en profiter pour remercier ici toutes les personnes que j’ai contactées pendant mon process de recrutement et qui ont répondu à mon appel que ce soit simplement pour me parler de leur expérience, pour me coopter, pour me conseiller tout au long des process.

Les associations d’anciens comme c’est le cas de TBS Alumni ont même des
bénévoles qui proposent de l’aide pour la relecture de CVLM, des conseils pour les entretiens.

Il ne faut pas hésiter à les solliciter, là également la bienveillance est de mise. C’est ce que j’ai fait en contactant Audrey qui à l’origine m’a conseillé pour des entretiens que j’avais chez MC2I, BearingPoint Forizons et Oresys, mais au fil de la discussion elle m’a parlé du projet du cabinet ou elle était : iQo. Un cabinet tout récent (début 2021) né par le rapprochement de différents cabinets autour d’un projet commun (dont l’ex-MLA dont elle faisait partie) centré sur l’hybridation des compétences et le for good.

Je dois avouer qu’elle a été assez convaincante, car j’ai maintenant depuis deux mois pris part au projet. L’ensemble des process que j’ai passés ont été une expérience formidable. J’y ai énormément appris, j’ai rencontré des personnes très intéressantes, même si je n’ai pas rejoint leurs entreprises respectives, ils restent des personnes avec qui j’ai créé un lien et à qui je rendrai avec plaisir le service qu’ils m’ont rendu.

Je crois que c’est cet élément qui est le plus important à retenir: 

  • le réseau ne va pas vous faire tout avoir tout de suite,
  • vous n’allez pas avoir un poste car vous avez fait la même école qu’un autre ou parce que vous connaissez telle ou telle personne
  • vous ne prendrez pas la place de qui que ce soit contrairement à ce que l’on peut entendre parfois,

Vous aurez un appui, un soutien bienveillant qui vous accompagnera, et c'est beaucoup.

Bien entendu, le jour où vous utiliserez votre réseau n’oubliez jamais la bienveillance avec laquelle vous avez été accueilli et faites preuve de la même chose envers les autres. En fait le réseau des anciens c’est un peu comme une petite famille, on ne se parle peut être pas tous les jours, mais on a quelque chose en commun (ici l’école) qui nous rapproche et qui fait qu’on sera présent les uns pour les autres.

J’apprécie beaucoup cette solidarité qui est si essentielle et qui fait trop souvent défaut au sein de la société.
J’ai aujourd’hui terminé ma recherche, j’ai intégré un formidable projet dans lequel on m’a accordé une grande confiance et des responsabilités dès le départ que ce soit sur la vie interne, la construction du cabinet et les missions de ce dernier.

Je suis très fier de pouvoir apporter ma pierre à ce beau projet qu’est iQo, au sein duquel j’ai rencontré des personnes également bienveillantes et très inspirantes. Je les remercie pour la confiance qu’ils m’apportent depuis mon arrivée au point de me proposer dès le début une mission passionnante au Maroc.

Une autre forme de la force du réseau des anciens c’est également quand vous vous retrouvez expatrié dans un endroit ou vous ne connaissiez personne. Cela a été mon cas à New York il y a quelques années et ces derniers jours au Maroc. La bienveillance des personnes sur place fait que vous trouverez toujours quelqu’un à qui parler, quelqu’un qui vous donnera des conseils, qui vous expliquera au mieux les différences culturelles à connaitre et qui pourra même vous renseigner sur un point aussi essentiel qu’où trouver un bar avec une grosse ambiance pour regarder un match de l’équipe de France. Et ça, ce n’est pas négligeable.

Je voulais vous partager ma vision de ce qu’est le réseau, qu’il soit personnel, professionnel ou alumni.

Cela me permet à nouveau de remercier toutes les personnes qui m’ont aidé toutes ces années dans ma vie professionnelle. Étudiants, personnes dans la vie active, n’hésitez pas à solliciter votre réseau, à le dynamiser et le faire vivre tout simplement. Et bien sûr si vous en avez besoin, n’hésitez pas à me solliciter.




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.