Actualités

Partager sur :
10 avril 2021
Carrières

Caroline GIROUD (TBS 2007) - J'ai tout mon temps pour préparer la retraite… n'est-ce pas ?

Vue 193 fois

J’ai 35 ans et on me parle retraite : « Il faut préparer ta retraite », « tu dois penser à ta deuxième vie ». Je commence enfin à m’épanouir dans mon job et dans ma vie et je dois penser à l’après, toujours l’après.

En tant que gestionnaire de patrimoine, je me dis « évidemment » mais en tant que Caroline Giroud, je me dis que j’ai le temps et que ce sujet ne m’intéresse pas pour le moment. Je comprends les jeunes personnes que j’accompagne qui ne tendent presque pas l’oreille lorsque j’évoque ce sujet.

Je viens de suivre un atelier sur la retraite. J’ai pris conscience que tout le monde devrait y être sensibilisé et surtout les jeunes qui n’ont pas reçu d’éducation financière. Il est nécessaire de la préparer et au plus tôt. Et si on est moins jeune et que rien n’a encore été mis en place, il n’est pas trop tard.

On a tous intérêt à prévoir notre retraite et dès le plus jeune âge.

 C’est un fait. La retraite, c’est un moment dans notre vie où je nous souhaite d’être heureux, en forme et avec pleins de nouveaux projets de vie. Si c’est le cas, avoir des revenus convenables sera bienvenu!

Dans le cas où l’on a des problèmes de santé, et que nous avons besoin de soutien, d’aide médicalisée, avoir les revenus suffisants pour s’offrir ces services nous rendra tellement plus serein. L’éducation financière est un vaste sujet et ma mission est de transmettre les clés pour pouvoir mieux préparer son avenir : la retraite en fait partie.

A 70 ans, je veux être libre

Je n’ai pas envie de devoir travailler à 70 ans pour arrondir les fins de mois en distribuant des prospectus ou en allant livrer des fleurs. A 70 ans, je veux être libre. Libre de voyager, manger à ma faim, pouvoir gâter mes enfants et petits-enfants, en bref profiter de la vie. Quand on sait qu’une maison de retraite médicalisée peut coûter jusqu’à 5000 euros par mois (tout dépend du service et de la zone géographique), on peut se poser des questions : « Est-ce que je serai en mesure d’assumer un tel coût ? Aurai-je besoin de demander de l’aide à mes enfants ? Pourrais-je aider mes parents ? ».

Combien pourrais-je avoir comme rente à ma retraite ?

Pas suffisamment pour m’épanouir, c’est certain. Donc, je vous recommande de bien vous faire conseiller et de commencer à épargner tous les mois, même de petites sommes d’argent qui sembleraient insignifiantes à première vue mais qui auront le temps de fructifier et de faire la différence pour votre avenir. Préparez-vous maintenant.

 

Article écrit par Caroline GIROUD, membre de notre espace Entraide.
En savoir plus sur Caroline ? Voir sa présentation.

 

 

Vous devez être connecté.e et cotisant.e* pour contacter CAROLINE

 

* Les diplômé.es de TBS des promos 2017 et antérieures sont appelé.es à cotiser à vie pour bénéficier de l'ensemble de nos services. En savoir plus Les autres membres sont invités à démontrer leur esprit de solidarité en devenant Membre Donateur.trice de la Fondation TBS. En savoir plus N.B. Certaines des prestations de nos coachs sont éligibles au CPF. (Le demandeur d'emploi peut mobiliser son compte personnel de formation (CPF) sans avoir à demander l'accord de Pôle Emploi. Sa formation sera prise en charge par le FPSPP. Il pourra bénéficier du futur conseil en évolution professionnelle et choisira sa formation dans la liste des formations éligibles librement. Le CPF s'adresse à toute personne en activité de plus de 16 ans. Ce compte individuel a cours tout au long de la vie professionnelle. Il n’est pas attaché au contrat de travail. Il est ouvert aux personnes à la recherche d'un emploi (demandeurs d'emploi inscrits ou non à Pôle emploi) ou Contrat de sécurisation professionnelle) Consulter et utiliser vos droits pour la formation
 
 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.